Grâce aux informations de chasseurs vendéens, trois nichées viennent d’être baguées (2 nichées de 2 et une avec seul poussin puisqu’un oeuf n’a pas éclos).

Ce travail est effectué dans le cadre du programme de baguage sur les Colombidés (pigeons, tourterelles). Ces nichées étaient présentes dans le même secteur dans un rayon de moins d’un km.
Deux nichées étaient situées dans les jardins de nos chasseurs avec comme support de nid une glycine et un poirier, la troisième est plus classique dans une Aubépine dans une haie arbustive qui borde une prairie … où les vaches sont actuellement contentes d’être à l’ombre.
Mais d’ailleurs, si l’espèce niche de plus en plus dans les jardins des habitations situées à la campagne n’est-ce pas là une conséquence de la dégradation de nos milieux bocagers ? On peut clairement se poser la question car la baisse de la qualité des milieux est bien le problème de fond pour cette espèce comme beaucoup d’autres d’ailleurs!

Malgré la baisse globale des effectifs, la tourterelle des bois (Streptopelia turtur) est assez commune comme nicheuse dans notre département.
Le centre-ouest de la France est d’ailleurs une des zones françaises où les densités de nicheurs sont les plus fortes.
L’espèce est bien présente dans le bocage vendéen où sa densité est corrélée à la longueur et à la qualité des haies (présence d’une strate arbustive).

Le Sud-Vendée avec une disponibilité alimentaire importante (l’espèce est principalement granivore) est également bien fréquenté par ce colombidé.

Remarques importantes: la tourterelle des bois est sensible au dérangement au moment de la construction du nid, de la ponte puis de l’incubation. Il est préférable d’observer les oiseaux de loin plutôt que de déranger l’espèce !

Merci aux informateurs et fournisseurs de photos Frédéric MAY et Laurent BETARD.
Deux poussins ont pris leur envol les 13 et 14 juillet dernier et sont revus à proximité du nid, les 3 autres grandissent à vue d’œil et sont proches de l’envol !

Pascal BONNIN